"n.ai.ve" par Romane Froment

Avec « n.ai.ve », Romane propose un projet de réflexion, de création et de médiation numérique (1) autour d’une problématique de société.

À l’heure où les algorithmes régissent de plus en plus notre accès à l’information (2) et face aux enjeux numériques et sociétaux de la crise sanitaire, le thème de la désinformation en ligne s’est rapidement imposé à elle.

Par la mise à disposition d’une œuvre d’art, l’idée est d’amener le public à l’esprit critique et l’autonomie dans l’utilisation des interfaces numériques et de rappeler ainsi la fonction centrale de la culture dans les questions de société.

Dans une démarche de décloisonnement de l’art, l’élaboration d’un tel projet doit se faire en collaboration transversale avec les autres disciplines mobilisées par la thématique. Cela se concrétisera par la mise en place d’une plateforme de réflexion et de création transdisciplinaire. Constituée d’acteurs issus de différents domaines professionnels, elle visera à trouver des solutions innovantes en déconstruisant les chemins de pensée traditionnels afin de repenser le processus créatif (3).

Interpellée par la démarche artistique et le travail du collectif disnovation.org, d’Allison Parrish, de Darius Kazemi, ou encore de Joy Buolamwini, Romane aimerait intégrer les méthodes de l’intelligence artificielle dans le processus de création ; d’une part, car elle occupe une place centrale de la diffusion de l’information et, d’autre part, car elle soulève le débat de la place du numérique dans notre société, et donc dans l’art.


Après des études en arts plastiques et une expérience de bachelier en sciences biologiques, j'ai voulu remettre les pendules à l'heure en me réorientant vers un secteur qui me permettrait de relier ces deux grands domaines qui me passionnent. C'est ainsi que j'ai suivi la formation NUMBERS en médiation culturelle numérique chez Arts&Publics, qui se concrétise par ce projet en partenariat avec l'asbl.


Contactez Romane

Vous souhaitez participer au projet ? Vous avez des questions ? Contactez Romane au +32489089607 ou par e-mail sur romane@artsetpublics.be.
 


1. Selon la définition de Philippe Cazeneuve (« Vers une définition de la médiation numérique », Assises du Numérique, 2011).
2. Plus sur le sujet : Pierre Lévy (« Le médium algorithmique » (Sociétés vol. 129 no. 3 pp. 79-96, 2015).
3. Méthode inspirée par l’essai de Robert Root-Bernstein («Les polymathes et l’universalité du processus créatif», The International Handbook on Innovation», 2003).